Honte et colère

Anak durhaka

 

Le diable existe, il a lancé sur terres des démons à son image, lesquels sont la preuve que certains parents sont de mauvaises gens. Honte à eux. Anak durhaka.

Les enfants Harlequins, les membres atrophiés, les colonnes inversées, les trisomiques graves, les malformés congénitaux… Anak ! anak durhaka !

Non! je ne disjoncte pas. J’ai simplement pris connaissance des vidéos qui circulent sur le net et qui sont diffusées à but prosélyte, par des tenants islamistes éclairés. De pauvres choses sont exhibées dont on peine à dire s’ils existent vraiment, tant la vue de leur malheur est immense. D’autres photos qui sont truquées, mais qui toutes jouent sur ces deux ressorts que sont le voyeurisme et le racisme.  Elles seraient la preuve que le Diable est vivant. Convertissez vous vite ! La différence extrême ici est stigmatisée, car elle est facile à reconnaître, elle fait peur. Viiiiiiiiiiite, une roche Tarpéienne, un petit four, pour jeter ces horreurs qui font honte à l’humanité. Anak durhaka !

Envie de vomir

Voltaire est mort brave gens, mort et enterré

Mort l’esprit des Lumières, la curiosité.

Les jours sont bien courts, la nuit a tout noyé.

Mort Darwin, mais on ne va plus évoluer.

Les livres immolés en immonde autodafé

Tandis que les gourous, sont rois dans leurs cités

Une pincée de vaudou, un doigt de diablerie

Un peu de mandragore avant d’aller au lit

Un raille de coke pour avoir l’énergie,

Juste quelques mantras, trois ou quatre gris gris

La tète bien pleine,  farcie de conneries

Aller où ? pour faire quoi ? Croire en quoi ? croire en qui ?

Les gosses hurlant qu’on les a abandonnés

Et nous les parents qui avons jeté la clef

Le bébé, l’eau du bain, les règles et la morale

Le beau! le bien! vive le règne animal !

Pour unique horizon allumer la télé

Afin d’y voir surgir, le miracle espéré.

Sortir, courir vite, chez Leclerc l’acheter,

Rentrer comme des veaux, dormir, boire et manger

et

Crier devant " you tube", ou un diaporama

Saloperie d’étrangers! Anak durhaka.

Vous devez être connecté pour poster un commentaire