Les jeunes, les vieux

Voilà! Une semaine et demie que l'école à réouvert ses portes et j'ai l'impression que l'été est loin déjà. Rien n'a changé, il fait toujours chaud, mais les cigales se sont tues, la nuit a fraîchi, et la famille n'a plus le temps de s'attarder autour de la table le soir. Je songe que cette partie de ma vie s'est cloturé irrémédiablement, et que je vivrais autre chose, mais qu'on ne recule pas. On se retrouve vieux sans savoir comment on est arrivé jusque là! Été après été, rentrée après rentrée.

Vous devez être connecté pour poster un commentaire