Albert Cohen, commentaire de texte, Belle du Seigneur

commentaire du texte Belle du Seigneur, Cohen

Texte D : Albert COHEN, Belle du Seigneur.

[Adrien Deume, membre de la Société des Nations à Genève, reçoit son épouse Ariane dans son bureau. Il est ravi d'avoir eu une conversation amicale avec son supérieur, le sous-secrétaire général, qui l'a gratifié d'une tape amicale dans le dos. Cependant son supérieur direct, van Vries, surnommé «Vévé » l'inquiète.]

  La sonnerie du téléphone le fit sursauter et remettre son menton en position impérieuse1. Il soupira de lassitude excédée, dit qu'on ne pouvait jamais être tranquille dans cette boîte, décrocha.
 - Deume. Oui, monsieur le directeur, certainement je l'ai, je vous l'apporte tout de suite. (Il se leva, boutonna son veston.) C'est Vévé, ce qu'il peut m'embêter, ce coco-là, il veut le verbatim2 de la troisième C.P.M.3, je ne suis tout de même pas l'archiviste de !a section, il commence à me courir sérieusement. (Il déboutonna son veston et se rassit courageusement. Faire attendre Vévé deux ou trois minutes ne comportait pas un réel danger et Ariane verrait qu'il n'était pas l'esclave qui accourt dès qu'on l'appelle. Il expliquerait à van Vries que la recherche de ce vieux verbatim lui avait pris beaucoup de temps. Et puis zut quoi, il y avait eu la tape.) Eh bien donc, haute et puissante dame, reprit-il, que penses-tu de ce grand dîner aux bougies en l'honneur de ce cher sous-secrétaire général ?
 - Je vais te dire, commença-t-elle, décidée à tout lui révéler4.
 - Un instant, chérie, je t'arrête. Je réfléchis à quelque chose. (Vévé n'aimait pas attendre et son ton lui avait semblé plus sec que d'habitude. Et puis ça ferait mauvaise impression s'il lui disait qu'il avait dû chercher longtemps le verbatim. Ça ferait fonctionnaire désordonné, ne sachant pas où il fourrait sa documentation. Il se leva, ouvrit un classeur, en sortit un document, boutonna son veston.) Écoute, chérie, réflexion faite, j'aime mieux y aller maintenant. Quoique, en général, j'éprouve un malin plaisir à faire attendre ce bon Vévé. Mais cette fois, je veux pouvoir rester un peu tranquille à deviser avec toi, alors autant m'en débarrasser tout de suite. Donc j'y vais et je reviens illico. Quel casse-pieds ! Alors, à tout de suite, hein ? sourit-il, et il se dirigea vers la porte avec lenteur pour maquiller sa capitulation.
 Aussitôt dans le couloir, il courut vers la tuile5 qu'il pressentait. Le ton de van Vries n'avait pas été bon. Devant la porte de son supérieur hiérarchique, il prépara un sourire, frappa doucement, ouvrit avec précaution.

1. impérieuse : autoritaire.
2. verbatim : compte rendu mot à mot.
3. C.P.M. : II s'agit d'une commission à ia Société des Nations.
4.
Ariane a rencontré un autre homme
5. tuile : (terme familier) embêtement, ennui.

 

correction en cliqiant sur le lien ci contre

Vous devez être connecté pour poster un commentaire