explic, M d K entiere rédigée

cours que vous trouverez dans le cahier de textes

Structure du texte : -1ère partie Or ce M de K

-2ème partie ...Description

-3ème partie ...Conclusion


Lecture du texte.



Ce qu'il ne faut pas faire!

Commencer à rédiger un brouillon avec des phrases avant d'avoir passé au moins une heure à faire des repérages dans le texte (souligné, annoté...). Le texte doit être annoté et maitrisé avant de commencer la moindre rédaction;

méthode du triangle inversé, les items à n'oublier sous aucun prétexte

bien sûr maintenant il ne reste plus qu'à faire des fiches pour rassembler tout cela

bon travail


pour le cours des premières s, le fichier complètement annoté est maintenant consultable à "diaboliques" section les explications de texte

 

Blog > premières es1/2 cours du 23 septembre

Le 24/09/2008 à 18:29premières


23septembre, première ES2

Séance trois

OBjectifs, l'Ekphrasis, l'explicite, l'implicite, l'argumentation déguisée, révsions de vocabulaire littéraire, le portrait moral ou éthopée.

Support

"Le vengeance d'une femme"

1/ Texte et contexte.

Résué de l'histoire, (vous le trouverez dans les résumés); situation de l'extrait dans ce résumé.

L'arrière plan social évoqué, rapport avec Nana de Zola et Avec Beaudelaire. La vision du "demi monde"

Vocabulaire: éthos, pathos, empathie, mise en abîme,

revision, les mécanismes d'extraction, leur but,leur effet, leur modification

rappel: le récit et le discours


Premières ES1

Axe deux du commentaire: l'éthopée

les marqueurs qui font passer le texte dans l'argumentation

la valeur de la maitrise du langage

:support, le texte, reperages avant la formulation des phrases qui forment un commentaire

 

Premières es2

voir les fiches ajoutées sur Judith et sur l'ekphrasis



passage oral de 23 :TB

Suite de la séance, sur Kerkoel

Def de l'éthopée et de la prosopographie, portrait moral et physique

Sur ce texte, nous avons plusieurs possibilités d'axes

le plus simple:

1.       1/ que nous apprend la prosopographie du personnage ?

2/ qu'en est-il de l'éthopée ?

3/ quel monde se cache derrière ce portrait ?


La troisième partie montre un monde décadent, de masque(mots d'appui) masque (ligne5) un monde de théâtre (Macbeth) (28) insanité (30), une monde d’apparence et de faux semblants ou le crime affleure.


Comment rédige-t-on une conclusion de com composé ?

On resitue le texte (texte de J B D , 19 eme siècle, extrait des Diaboliques, faisant un portrait proleptique de la nouvelle qui suit) ce portrait répondait à la question: 

_Quelle vision du monde se dégage de ce texte? Nous y avons répondu en trois parties (vous nommez vos parties) et vous arrivez à une phrase de synthèse qui doit se conclure par un point d'interrogation.

Ex: Est-ce qu'un roman de façon générale, peut s'écrire hors de tout contexte temporel?


Il y aura contrôle de lecture en fin de semaine prochaine sur les « Diaboliques »
vendredi 3 Octobre


Premières S

Séance deux 

support:  La vengeance d'une femme

objectif: l'explicite, l'implicite, le portrait, les Diaboliques, l’ekpharasis

y a-t-il un continuum entre les différentes nouvelles et les différents portraits.?


culture générale pour la séance deux, préparation

Esthète: Qui cultive la beauté sous toutes ses formes ou mieux qui fait de sa vie une œuvre d'art. L'esthétisme est le goût du beau, l'excès d'esthétisme mène à la décadence.


(Huysmans A Rebours: lecture facultative)

Texte et contexte:

Cinquième nouvelle des Diaboliques, cette nouvelle présente de nombreux intérêts.

Il commence par une réflexion sur la littérature puis il continue sur l'histoire de la duchesse du Sierra Leone dont l'amour pur a été tué par son mari. Elle se venge en se prostituant pour salir son nom. Elle finit à la Salpetrière rejoignant de la sorte Jeanne Duval de Baudelaire et Nana de Zola au Panthéon des prostitués célèbres.

Dans ce texte B.D.A. fait une ekphrasis, c'est à dire la description dans une œuvre littéraire d'une œuvre d'art que ce soit statue ou peinture.

L'ekphrasis est un genre mit à la mode à l'époque romaine.(Ovide, « Les Métamorphoses »,

Pygmalion).

Le tableau dont il est question ici est la Judith tuant Holopherne de Horace Vernet. Il s'agit d'une histoire sanglante et Judith est l'une des grandes criminelles de l'histoire humaine.

La mise en rapport avec ce tableau crée un horizon d’attente de crime, de sang, de douleur. Le portrait de la femme se fait par implicite.


Premières es2

voir les fiches ajoutées sur Judith et sur l'ekphrasis



passage oral de 23 :TB

Suite de la séance, sur Kerkoel

Def de l'éthopée et de la prosopographie, portrait moral et physique

Sur ce texte, nous avons plusieurs possibilités d'axes

le plus simple:

1.       1/ que nous apprend la prosopographie du personnage ?

2/ qu'en est-il de l'éthopée ?

3/ quel monde se cache derrière ce portrait ?


La troisième partie montre un monde décadent, de masque(mots d'appui) masque (ligne5) un monde de théâtre (Macbeth) (28) insanité (30), une monde d’apparence et de faux semblants ou le crime affleure.


Comment rédige-t-on une conclusion de com composé ?

On resitue le texte (texte de J B D , 19 eme siècle, extrait des Diaboliques, faisant un portrait proleptique de la nouvelle qui suit) ce portrait répondait à la question: 

_Quelle vision du monde se dégage de ce texte? Nous y avons répondu en trois parties (vous nommez vos parties) et vous arrivez à une phrase de synthèse qui doit se conclure par un point d'interrogation.

Ex: Est-ce qu'un roman de façon générale, peut s'écrire hors de tout contexte temporel?

Vous devez être connecté pour poster un commentaire