Le Rouge et le noir Stendhal

commentaire composé du livre 2 chapitre 3 du Rouge de Stendhal

scène de rencontre amoureuse entre Julien et Mathilde

prise de note du cours du  jour 


Séance 5 : commentaire type  bac

Intro Il établie une mise en parallèle avec la première rencontre amoureuse, notre héros Julien après avoir séduit et compromis mme de Renal  quitte Verrières mais il est recommandé par l'abbé Chelan  et obtient de ce fait une letttre d'introduction pour le séminaire et chez Mr de La Môle où il sera secrétaire. Notre scène commence au moment ou Julien voit pour la première  fois Mathilde qui sera sa seconde maîtresse nous nous interrogerons doublement à la fois pour savoir de quelle nature est cette scène été la lettre en rapport avec la première
Axe 1 Nous  verrons dans une première partie les enjeux narratif de cette scène dans une seconde partie les prolepses de l'avenir du couple 
Quelle société se dévoile derrière le personnage est le héros de scène c'est Julien mais Julien a beaucoup changé ce n'est plus un petit paysan il a prit de l'assurance il a côtoyé les femmes sa situation est plus élevé 
1ère sous partie Le texte s'ouvre sur un repère spatio temporelle qui relève presque du l'ordre de la modélisation et nous sommes en début de chapitre et le mot antéposés est le lendemain (axe1) Julien travail c'est le thème il est la lorsque le second personnage fait son apparition. Nous apprenons son nom Mathilde précède de Mmme ce n'est plus une femme marriee elle a sensiblement le même àge que Julien cependant son entrée est singulière elle s'effectue par une porte dérobée car la jeune fille ne doit pas se trouve la elle est en tenue néglige elle porte de papillote (l.5) le champ lexical du sentiment paraissait trouvable nous montre une Mathilde vu par Julien elle ne lui plait pas, nous voyons que Julien ne la trouve pas jolie elle ne lui plait pas (l.6) avec l'accumulation dur hautain en ascendete (dur, hautain = , d'accumulation) le premier contact avec Mathilde la présente comme quelqu'un agissant par derrière (l.7 voler champ lexical de l'action cache et malhonnête )  nous notons la pauvreté de la description qui privilégie ici l'action nous notons ici que le regard de julien la précède et qu'il n'est émit aucun commentaire après la rencontre 
2ème sous partie : l'auteur effectue une pause à partir de la ligne 14 et intercale une rencontre avec le frère Norbert qui lui propose une sortie à cheval ! Cette épisode est important car il nous montre un Julien qui accède à une occupation noble dans laquelle il se couvre de ridicule mais qui va le prendre avec humour la différence entre ce que pensait Julien de lui et ce qu'il est va se trouver l'opposition entre croyait supérieurement et se couvrît de boue. La grandeur de Norbere se montre à deux occasion dans la proposition de promenade et dans la façon dont il gère la chute en évitant de ridiculiser Julien. De fait ne l'humiliant pas il permet à celui ci de faire rire de sa mésaventure et c'est grâce a cela que Mathilde va le regarder autrement elle commence à le mépriser puis curiosite puis séduite ( Mlle Mathilde ....  Grâce sans le savoir ) il a fallut attendre le texte pour que la séduction agisse elle a lui en publique il y a au moins 5 personne: le père de Mathilde ( Julien est résumé à petit prêtre, simple et provincial qui s'oppose à marquis et académicien) montre combien l'humillite de Julien est étonnante 
  3 eme sous partie l'auteur établie une sorte de synthèse des conséquences sur les jeunes gens c'est l'aisance de Julien qui va attirer l'attention de Mathilde et qui va isoler le groupe (Julien mît tellement ...... ) enfin les questions se prolongeant  c'est à dire que la jeune manifeste un intérêt étonnant ( rencontrant ses yeux plusieurs fois ) on peut maintenant parler de rencontre amoureuse. Le tout  ne fait pas monté Julien à une classe plus importante mais c'est les autres qui se mettent à son niveau ( village au fond des bois ) 
Axe 2 
1ère sous partie  Nous nous demanderons dans une deuxième partie ce que Stendhal souhaite nous faire comprendre au début de cette scène et nous sommes frappé par les aspects non normatif de cette scène  La première apparition de Mathilde, elle se livre à un acte socialement interdit: elle est noble catholique et élevée dans un couvant  un voltaire émit à l'index une micro société qu'il accuse d'avoir été à l'origine de la révolution c'est donc presque un acte contre sa classe qu'effectue Mathilde 1ère info  importante (une réaction contre son rang ) 2ème elle apparaît en néglige sans que l'auteur ne fasse mention de ce que cela ne lui fasse problème (l.5 le sujet n'est même pas évoque ) les mots de Stendhal sont assez précis l.1 Julien fait des copies peut on penser que cettedeuxieme rencontre est aussi une copie alors que mme de rénal le trouvait féminin lui trouve que Mathilde est masculine (l.13 Mathilde a besoin de relever ses lectures par l'interdit "avait besoin du piquant pour s'intéresser " enfin la seule chose qui intéresse Julien à ce moment c'est la porte cache la rencontre fait 14lignes elle est immédiatement interrompue par m'arriver du conte Norbere même lieu, situation inverse il est content de rencontre fut parfait  l.16 il lui offre le privilège de monter à cheval Julien lui aussi est sous le charme l.20 si on devait Parler de rencontre amoureuse celle ci paraîtrait presque d'avantage
3ème sous partie: l'échange de regard point culminât de tout ce récit et entièrement liée à la façon dont Julien se ridiculise il est la conséquence de la chute de Cheval Stendhal continue à nous montrer l'écart social entre les deux personnage (petit prêtre, manque de sens de convenance, dans un salon "et encore il raconte...” Le paragraphe se conclut par une info essentielle familiarités entre les êtres c'est eux qu'ils se rabaissent.  Bis repetitate, l'aspect sous marin , le compagnonnage  par le bas nous donne une prolepse c'est l'horizon d'attente 
3ème axe une écriture qui délaisse le romantisme au profit d'un réalisme social extrêmement précis
   1) Mathilde présente contre les convention sociale qui la concerne elle porte peut d'attention à sa toilette ce que nous voyons dans le premier paragraphe elle lit des livres qui lui sont interdit et a des habitudes cachées (porte dérobe , vole l.1a5) Julien lui aussi est une personnage difficile à classe secrétaire il effectue des copies et familiers avec ses maîtres (se pense d'abord supérieur (l.27) puis ne joue pas les jeux en vigueur dans les salons son attitude finit par ramener tout les personnages à lui par la conversation d'abord l'académicien et le marquis discute de lui puis même physiquement lorsque les trois jeunes gens discute ensemble. D'une certaine manière c'est l'ambiguïté de Norbere qui favorise la possibilité d'une relation puisque sa politesse va laisser penser à Julien qu'ils appartiennent au même monde si nous effectuons la spectualisation de chacun des personnages nous voyons que ce qui rassemble Julien et Mathilde appartient d'avantage au social qu'au sentimentale 

Conclusion : nous avons vu les caractères spécifiques de cette rencontre amoureuse avec ses personnages et ses actions ses déviances les sens de ces dernières nous pouvons en conclure la  plonge de Stendhal de nous présenter cette rencontre comme une rencontre sociale et donc réaliste et non pas affective et donc pas romantique nous pouvons pas nous dire qu'il y avait plus de de sentiment  en d'épis de tout les obstacles que ceux que nous pouvons trouver dans cette seconde rencontre

Envoyé de mon iPad

Vous devez être connecté pour poster un commentaire