les questions à poser à un textes pour le com com

Samedi 21 : bac blanc écrit au réfectoire.

17 fev 09 - méthodologique type bac.doc

 

Méthodologie bac :

Les 10 instruments d’analyse pour un commentaire composé

 

 

1) Mise en page :

 -Forme poétique : poésie

-Forme théâtrale : Théâtre

-Bloc : Essai argumentatif, roman, prose poétique..

 

*Italique

*Gras

 

2) Ponctuation

« ? » « ! » « … »: Ponctuation forte: « ! » » ? » : Style émotif

« ; » «, » : Phrase longues : pensées fluides

 

 

3) Thème du texte

 

4). Enonciation : Qui parle à qui, qui pense ?

Je, tu : discours : théâtre, autobiographie, essai/ argumentation, certaines formes poétiques

 

Il, elle : récit : biographie, roman  (nouvelles etc.) poésie narrative   : Scène, ellipse, pause sommaire ?

 

5) Procédés grammaticaux :

Longueur des phrases

Verbes : beaucoup ? Peu ? Factifs (d’action) ? D’état ?

Négation : portrait en négatif ?

Valeur des singuliers, des pluriels : mécanisme d’extraction

Adverbes : donnent une valeur argumentative

 

Valeur des temps :

Indicatif

fait réel certain

_Présent : en cours, vérité générale, répétition,

_ Imparfait : durée répétition,

_ Passé simple : action soudaine et unique

Impératif

ordre ou défense

 

Conditionnel

infinitif non vrai au moment où le locuteur parle

 

 

Subjonctif

infinitif non vrai au moment où le locuteur parle

 

Infinitif

ordre défense, présent de vérité générale

 

6) Procédés lexicaux :

Champ lexical (=isotope)

Mélioratif ou péjoratif ?

Registre de langue

Dénotation, connotation : dénoter : argumentation explicite: convaincre !

Connoter : argumentation implicite: séduire, persuader.

 

7) Procédés musicaux :

Rythme (binaire, ternaire)

Assonance (répétition d’un même son consonne), allitération (répétition d’un même son voyelle)

Versification (mise en vers)

Rimes

 

8) Figures de style :

Opposition :

-antithèse (Rapprochement de deux propositions ou expressions contrastées),

-chiasme (Inversion antithétique dans une

-oxymore (deux mots collés de sens contraires)

 

Insistance :

-répétition (reprise d’un même mot ou d’une même expression),

-anaphore (répétition du même mot à la même place : poétique/ même sens d’un mot « la jeune fille, la demoiselle »,  pas forcément à la même place : lexicale)

-pléonasme (répétition d’une idée à l’intérieur d’une même expression pour la rendre plus expressive :)

-redondance (renchérissement d’une expression : « monter en haut », « petit nain »)

-Hyperbole (Exagération de l’expression pour produire une forte impression)

-périphrase (groupe de mots qui remplace un nom propre ou commun)

-accumulation (Enumération qui crée un effet de profusion)

-gradation (de rythme, ou de sens, progression dans les termes d’une énumération)

-inversion (renversement de l’ordre habituel, de succession de mots dans la phrase : « il est idiot : il a une intelligence morcelée » se termine par l’ironie)

 

Atténuation :

-euphémisme (atténuer une évidence : « tu pourrais faire un petit effort »)

-litote (expression qui consiste à dire moins pour faire entendre plus « Va, je ne te hais point »)

-Ellipse (Absence, omission de un ou plusieurs mots qui ne sont pas indispensables pour la compréhension de la phrase, ce qui est lu entre les lignes mais qui n’est pas dit)

 

Animation :

-comparaison (image explicite qui réunit deux éléments en utilisant un outil comparatif : comme, pareil à, semblable à, tel que),

-métaphore (comparaison sans outils comparatifs)

-métonymie (raccourci d’expression qui permet d’exprimer l’effet pour la cause, le contenu par le contenant « servir un verre »)

-synecdoque : (dénomination d’une réalité par une partie de cette réalité ou par son extension)

-prosopopée (art de faire parler une personne morte)

-personnification, (rendre un objet humain)

-allégorie (personnification d’une idée, ex : La grande faucheuse : la mort)

-parallélisme (deux morceaux de phrases ayant la même structure grammaticale)

 

9) Participation des cinq sens :

Vue, goût, toucher, ouïe, odorat

 

10) Tonalité du texte :

Registre : comique, humoristique, burlesque (farce), ironique, satirique, tragique, épique, lyrique, parodique

 

 

Il s’agit d’une « règle à calculer » : si certains éléments sont réunis, nous sommes en présence d’un discours, si d’autres le sont, il s’agit d’un texte argumentatif…

A repérer sur le brouillon

 



Vous devez être connecté pour poster un commentaire