synthese théatre, fiche

Fiche

Bilan sur le théâtre




Nous avons vue que le théâtre naît d'une nécessité religieuse et d'une lente modification des mentalités qui va conduire à la naissance de la tragédie . Le point culminant de la tragédie antique c'est le 4ème siècle avant JC. Mais de cette époque ne nous parvienne que 4 grands auteurs ( Eschyle, Euripide, Sophocle, Aristote ). Durant le moyen âge le genre théâtrale sera réduit à la farce car la tragédie va être transformée en roman ( le roman de Thèbes ). Le 16ème siècle amorce le renouveau d'un genre qui va s'exprimer au travers de deux phénomène . La commedia del arte venue d'Italie et la tragédie remise au goût du jour par Garnier ( Les juives, Hippolyte ). Mais ces avec le 17ème siècle qu'elle va connaître son âge d'or : Corneille et Racine illustrant les deux points culminants de cette époque . Le 18ème siècle continuera à voir dans la tragédie l'expression de la Littérature . Voltaire sera le grand tragédien de son temps mais de fait la mutation de la société va conduire à une profonde révolution du genre. Celle-ci s'ouvre par une réflexion de Diderot débouchant sur le drame bourgeois puis par le succès de Beaumarché avec la trilogie des figaro qui va rendre impossible la poursuite du jeu théâtral comme il l'était jusqu'à présent. Le théâtre Élisabéthain va être réintroduit en France par les Romantiques et Victor Hugo, avec la préface de Cromwell, va théoriser un genre nouveaux : le drame romantique. On mélange comédie et tragédie, sublime et grotesque , et le sujet est souvent historique. Vont s'illustrer dans le genre Musset, Dumas, Hugo. Ce qui n'empêche pas une survivance de la tragédie. Une seconde fois dans un souci de vérité les naturalistes vont tenter une échappée vers le théâtre bourgeois qui aura aussi peu de succès la seconde fois que la première. Si nous faisions un état du théâtre à la fin du 19ème siècle, nous verrions cohabiter tous les genres ( comique, tragique, farce, drame.. ) que nous avons énuméré. Autre surgissement à la fin du 19ème siècle : le vaudeville , illustré par Feydeau. La première guerre mondiale va apporter à l'édifice théâtrale le théâtre de l'absurde qui s'interroge sur la place et la fonction de l'homme dans se monde . Ne pas oublier les règles sur le théâtre classique : unité de temps, lieu, action, ressemblance, bienséance. Question finale : Le théâtre est-il encore un genre très prisé ? D'une certaine façon oui dans la mesure où les one man show et autre spectacle satirique ont repris la place par exemple des comédies de Molière .



Vocabulaire Technique



Didascalie

Tirade

Réplique

Acmés ( agon, climax ) : points culminants de tention de la pièce .

- stychomythie c'est une scène rapide et souvent violente où les personnages parlent à l'aide de réplique très courte.

Deux possibilité : pièce en prose ou pièce en vers .

Antagoniste et protagoniste.





Vous devez être connecté pour poster un commentaire