Ma fiche personnelle

 

Qui suis-je ?

 

 

 

 

 

 

 

Nom : Marie-Hélène Ferrari

Sexe : Féminin

Âge : 49 ans

Anniv. : 14 Mars

Situation de famille : En couple

Ville natale : Nancy, Lorraine

famille ancrée à Metz. J’ai habité à Dijon, Avallon, Paris, Lille, Valenciennes, Grasse, Ajaccio, Porto-Vecchio, Bonifacio, pour poser mes valises à Pianottoli

Profession : Fabriquante de mots, noircisseuse de pages

 

MES CONTACTS

Adresse électronique : armand.pierucci@orange.fr

Site annexe: web.mac.com/mferrari5/site

 

bibliographie

 

 

*Cruauté ordinaire, nouvelles 2005

*Pandora, théâtre, 2005

*Melusine, Théâtre,2005

*Un goût amer et sucré comme le silence, nouvelles, 2005

*Le destin ne s’en mêle pas, policier, 2006

*Comme une absence de lumière, policier, 2006

*Le Tueur de douleur, policier, 2007

*L’Enfant, policier, 2007

*L’obscure patience de la cellule, Pplicier 2008...

*La promenade gastronomique de Pierucci en Méditerranée, 2008

*Un trou dans le vent 2009

*Les enfants de Montecassino, policier, 2009

*Comment j’ai tué le vieux» 2009

*Boire les nuages dans une tasse de porcelaine, nouvelles, 2008

*La chronique des Dômes, roman, 2008

Texte d’ouverture de la première Biennale de sculpture de Quenza, comme présidente de Jury

*»La rage», nouvelle dans le recueil collectif de «Piccule fiction». 2007

*»tout est policier» article paru dans a Pian d’avrettu, mai 2008

*»Remontée acide», nouvelle  publiée dans le magazine Fora, Juillet 2009

*«polar américain, polar Corse», article paru dans Fora 2009

Poèmes divers dans «Une fenêtre sur la Corse» livre d’art. 

*Boire les nuages dans une tasse de porcelaine II, roman, 2009

*Le guide de Bonifacio

sortie prévue en septembre:

*Un trou dans le vent, policier

 

Citation : Semper fidelis

 

 

De Nelson Algren, auteur américain, grand amour de la vie de Simone de Beauvoir, à qui on demandait pourquoi il écrivait alors que tout avait été dit:

«-ça c’est la question des auteurs qui n’ont pas de lecteur. J’écris parce que j’ai des lecteurs qui me lisent et qui aiment ça. J’écris pour être lu»


Simone de Beauvoir, à la même question: «-Parce que je ne peux pas plus m’arrêter de respirer que d’écrire.»

 

Destinations de voyage : Italie

 

Vous devez être connecté pour poster un commentaire