Réincarnation

Lire et délire

La réincarnation

 

Une de mes récentes conquêtes me narrait avec délectation sa croyance inébranlable en la réincarnation.

Comme la seule évolution qui l’intéresse vraiment est celle de son corps vieillissant, elle se verrait bien réincarnée en hamster agitant ses petites pattes pour faire tourner à l’infini un panier à salade rotatif.

Je ne partage ni ses convictions, ni ses loisirs sportifs.

Quant à moi je ne crois pas à MA réincarnation.

Quitte à croire à quelque chose je préfère penser que je suis moi-même le résultat d’une réincarnation réussie, en fait le produit fini après moult tentatives infructueuses ayant donné de piètres résultats : des animaux hideux et agressifs, affamés et égoïstes, et mêmes des humains avec lesquels je n’ai nul envie de partir en vacances.

Et pourquoi ne serais je pas la réincarnation d’un hamster sauvage, si ça existe…

Du hamster j’ai hérité d’une appétence sexuelle hors du commun et d’une activité débordante, que je préfère concentrer sur des activités productives et non, reproductives, sans négliger les activités de plaisirs que je place avant les activités de loisirs.

Du hamster de même j’ai cette tendance à la surcharge pondérale, personne ne m’ayant offert un panier à salade rotatif, ce que je déplore.

Du hamster j’ai aussi ce regard narquois sur le monde qui m’entoure : c’est sur, dit le hamster lancé dans son mouvement perpétuel « elle tourne la terre » ! Galilée réincarnation de hamster !

Oui le hamster dit à la blonde : bon poil, bon œil ! ma fille on n’a pas fini de s’emmerder.

Vous devez être connecté pour poster un commentaire